Compostage individuel

Pourquoi composter ?

En 2011 et 2014, le syndicat a réalisé deux études qui ont permis de déterminer que plus de 40% du contenu des bacs à ordures ménagères peut être composté soit environ 78 kg/habitant/an.

Composter les déchets fermentescibles (déchets de cuisine, restes de repas, épluchures...) évite le gaspillage et l’incinération de matériaux valorisables. Ce geste permet également de réaliser, à domicile, un engrais naturel de qualité et d’éviter l’emploi d'engrais chimiques.

Que pouvons-nous composter ?

  • Les déchets de cuisine : épluchures, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, restes de repas, coquilles d’œufs écrasées, marc de café, sachets de thé, pain rassis, croûtes de fromage…
  • Les déchets de jardin : feuilles mortes, gazon, taille des haies, fleurs fanées, ...
  • les déchets de la maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, sciures, copeaux de bois, papier journal, …

Comment composter ?

En tas, dans un composteur acheté ou fabriqué (à partir de palettes ou tout autre objet pouvant créer des parois)

A l’intérieur, il est nécessaire de jeter de manière équilibrée :

  • des déchets verts (= azotés) : épluchures de fruits et légumes, pelouse...
  • des déchets bruns (= carbonés) : feuilles, petites branches, cartons...

Ensuite, il faut entretenir le compost :

  • apporter régulièrement des déchets
  • brasser après chaque apport
  • aérer pour éviter le tassement
  • mélanger en profondeur mensuellement
  • surveiller l'humidité 
  • tamiser le compost pour enlever les plus gros déchets

Le compost est mâture au bout de 10 mois environ. Mais il peut être utilisé au bout de 6 mois en paillage.

 

Pour plus d'information : guide du compostage à télécharger et le feuillet des déchets à mettre ou ne pas mettre dans le composteur. 

Les agents du SICTOM ont leur diplome guide et maître Composteur.

N'hésitez pas à les contacter si vous avez des questions.